Congo-Brazzaville: Secteur privé - Les entrepreneurs sensibilisés au Plan national de développement

Les travaux de l'atelier de sensibilisation du secteur privé au Plan national de développement (PND) 2018-2022 se tiennent du 21 au 23 août dans la ville côtière en présence d'Ingrid Olga Ghislaine Ebouka-Babackas, ministre du Plan, de la Statistique et de l'Intégration régionale.

Ouvrant officiellement les assises, la ministre a expliqué que grâce à l'appui de la Banque mondiale à travers le Projet d'appui au développement des entreprises et à la compétitivité, le ministère du Plan, de la Statistique et de l'Intégration régionale organise des ateliers de sensibilisation de tous les acteurs publics et privés afin de définir de manière précise le rôle de chacun ainsi que les modes de mobilisation des ressources financières nécessaires à la concrétisation des projets du PND.

L'objectif général est de mettre à la disposition du gouvernement un cadre d'opérationnalisation du PND par le secteur privé à travers l'élaboration des programmes sectoriels d'appui aux entreprises. « Pendant trois jours, il conviendra d'assurer la mobilisation du secteur privé en vue de s'approprier la vision du plan national de développement 2018-2022 ; d'identifier les besoins d'accompagnement et d'appui du secteur privé par l'État ; d'avoir la garantie que ces besoins seront bien pris en compte dans les révisions annuelles des programmes pluriannuels d'actions prioritaires et du Programme d'investissements prioritaires de l'État », a-t-elle signifié.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.