Congo-Kinshasa: Initiatrice du projet «école pour tous» - Sarah Bukasa dote les orphelins des fournitures scolaires

C'est un acte qui restera à jamais gravé dans les cœurs des enfants hébergés dans différents orphelinats de Kinshasa. Le mardi dernier, ces enfants ont bénéficié d'un don important des fournitures scolaires offert par l'initiatrice du projet «école pour tous», la Journaliste Bukasa.

Au total, 4 centres d'hébergement ont été sélectionnés pour bénéficier de cette action généreuse de la part de Mme Bukasa. Il s'agit des orphelinats du centre Bana ya Poveda (Selembao), œuvre humanitaire Emmanuel (Mont Ngafula), Bon Berger (Mbenseke), puis le centre d'hébergement maison d'espoir (Masina).

Ce don des fournitures scolaires composé essentiellement des sacs à dos, stylos, crayons, boîtes mathématicales, cahiers et autres, s'inscrit dans le cadre de son projet « école pour tous », ayant comme but d'aider des enfants dépourvus des moyens (orphelins), à reprendre le chemin de l'école.

Pour cette première édition, quatre orphelinats de la capitale congolaise ont été ciblés sur base notamment, de leur ampleur dans l'encadrement des enfants dont les parents ont quitté la terre des ancêtres.

Tout à tour avec son muni-cortège, la journaliste a parcouru les sièges de ces établissements situés dans les périphéries de Kinshasa, en commençant par l'orphelinat bon berger de Mbenseke où elle a ouvert cette ronde. Dans une ambiance bon enfant, la dame de fer avec son équipe se sont dirigées vers l'orphelinat Bon Berger situé au quartier Mitendi. Sur place, Mme Bukasa a d'abord encouragé ces enfants dont l'âge varie entre 2 mois et 9 ans, de suivre constamment le chemin de l'école qui constitue une source de leur réussite dans la vie future. Il s'en est suivi la distribution des fournitures scolaires à la vingtaine d'enfants qui compose cet orphelinat. Ceci dans le but de leur permettre de bien démarrer cette année scolaire avec quiétude.

Après Mbenseke et Mitendi, l'équipe de "l'école pour tous" a été reçue par l'orphelinat Poveda (le plus grand centre d'hébergement de Selembao). Avec ses 43 enfants, la structure spécialisée dans les projets socio-éducatifs et la réinsertion, a vu la rentrée scolaire devenir une réalité grâce au don de Sarah Bukasa.

Après avoir sillonné la partie Ouest de Kinshasa, le go a été donné dans la partie Est, plus précisément à l'orphelinat «la Maison de l'Espoir» dans la commune de Masina où l'équipe avait effectué le même exercice.

Gratuité de l'enseignement

Au micro des reporters de La Prospérité, Mme Sarah Bukasa a martelé sur l'effectivité de la gratuité de l'enseignement pour cette année scolaire selon la vision du Président de la République. Elle invite l'Etat à rendre effective cette gratuité qui est d'ailleurs un droit constitutionnel. «Nous aimerions voir exactement cette année comme annoncée par plusieurs personnalités politiques de notre pays, cela doit devenir une réalité parce qu'il s'agit d'une obligation constitutionnelle. Tous les enfants ont droit de bénéficier d'une bonne éducation, et l'Etat à cette charge. Voilà la raison d'être de l'école pour tous», a-t-elle déclaré.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.