Angola: Les États-Unis invitent des hommes d'affaires angolais à la conférence sur l'énergie

Lobito — L'ambassadrice américaine en Angola, Nina Maria Fite, a invité mardi (20) le président du conseil exécutif de la raffinerie de Lobito, Joaquim Kiteculo, à participer à la Global Energy Conference, du 9 au 11 octobre, en Louisiane, États-Unis.

Lors d'une courte visite aux installations de la SONAREF (raffinerie de Lobito), Nina Maria Fite a déclaré qu'il s'agissait d'un événement biennal où seront présentés des équipements, des services et des technologies de pointe pour le secteur pétrolier en en mer et sur terre.

L'événement a pour objectif de promouvoir les relations entre entreprises afin d'impulser des solutions énergétiques globales et de créer des innovations industrielles sur un marché avec un rythme accéléré, a souligné la diplomate.

Les visiteurs et les délégations internationales auront accès à des présentations et à des dizaines de sessions techniques de recherche et développement, représentant les intérêts de l'industrie énergétique.

Les leaders mondiaux de l'industrie du pétrole et du gaz, les fabricants d'équipements et d'instruments et les prestataires de services seront présents.

Selon l'ambassadrice, la visite dans les villes de Benguela et de Lobito a permis de recueillir des informations sur les opportunités d'investissement dans cette région, qui seront partagées avec les entrepreneurs américains intéressés à investir en Angola.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.