Soudan: La transition se met en place

La transition vers un pouvoir civil est en marche avec la mise en place ce mercredi du Conseil souverain qui doit être suivie de la nomination d'un Premier ministre de consensus. Analyse.

Selon l'accord signé samedi dernier (17 août), le général Abdel Fattah al-Burhane restera à la tête de ce Conseil pendant 21 mois. Un civil lui succédera pour le reste des 39 mois de transition prévus.

Problème : le numéro 2 de la junte militaire au pouvoir, le général Mohammed Hamdan Daglo, conservera ses fonctions au sein du Conseil souverain. Ce qui ne semble pas déranger Rashid Saeed Yagoub, le porte-parole de l'Association des professionnels soudanais (APS), à l'origine des séries de manifestations qui ont conduit à la chute de l'ancien président Omar el-Béchir.

Rashid Saeed Yagoub a participé aux négociations ayant abouti à la signature d'un accord de partage du pouvoir entre les civils et les militaires.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Deutsche Welle

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.