Soudan: Campagnes d'orientation sur l'utilisation sans danger des pesticides au Nord-Darfour

Al-Fashir — Les localités de l'État du Nord-Darfour ont été organisées, au cours des derniers jours, des campagnes d'orientation agricole qui se sont déroulées sous la supervision de l'administration de la protection des végétaux du ministère de la Production et des Ressources économiques.

L'objectif de la campagne était d'éclairer les agriculteurs sur la manière d'utiliser en toute sécurité des pesticides et des méthodes de lutte contre la souris nuisible qui menaçait l'établissement de cultures agricoles dans certaines localités.

Salha Salim Nagi, spécialiste principale de la protection des végétaux, a déclaré que le fléau de la souris avait provoqué la destruction de semences sous la terre, obligeant les agriculteurs à replanter les cultures plus d'une fois, en particulier la culture du mil, considérée comme l'une des principales cultures de l'État.

En conséquence, elle a déclaré que le ministère avait lancé la campagne, qu'avait été lancée depuis le troisième jour d'Ed-Aladha et après que les pluies étaient régulièrement tombées dans l'État.

SUNA a appris que la Chambre de suivi de la campagne agricole avait conseillé aux auteurs de passer de la culture du mil à des cultures alternatives telles que le sorgho, les graines de melon et les arachides.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.