Guinée: Face aux députés, le ministre de l'économie annonce que le pays est moins endetté

Lors de l'interpellation du ministre de l'économie et des finances devant le parlement lundi 19 août 2019, à l'occasion de la présentation de la Loi de finances rectificatives 2019 à l'Assemblée Nationale par son collègue en charge du Budget, Mamadi Camara avec des chiffres à l'appui a essayé de convaincre que la Guinée est désormais moins endettée.

Dans son intervention, le Ministre a d'abord rappelé que la Guinée est dans un programme économique et financier appuyé par la facilité élargie de crédit du Fonds monétaire international (FMI).

Selon lui, cela requiert du gouvernement de la prudence dans l'endettement. A cette occasion, il a suggéré de faire la comparaison de l'endettement de la Guinée à l'endettement des autres pays de la sous-région, notamment ceux de l'UEMOA.

« Vous constaterez que notre pays affiche un endettement très modéré », a-t-il souligné.

A l'en croire, M. Camara a indiqué que l'encours de la dette intérieur représente 12,03% du PIB et la dette extérieur 18, 23% du PIB.

« Quand vous prenez les pays de l'UEMOA, ce sont des pays où la dette représente 70% du PIB alors que nous nous sommes à 30% au total. Donc ce qui veut dire que vous sommes endetté actuellement », a-t-il précisé

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Aminata.com

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.