Cameroun: Stabilisation des populations à Mora - Les militaires offrent un bâtiment scolaire

Cet ouvrage flambant neuf a été inauguré le 20 août par le secrétaire exécutif de la CBLT, Mamman Nuhu.

Créée le 28 octobre 2009, l'école maternelle d'application de Mora n'est devenue fonctionnelle que le 27 octobre 2010. Ce vide observé durant toute une année scolaire s'explique par le manque de locaux devant abriter cette école. Pour qu'elle ouvre effectivement ses portes, il a même fallu le geste de cœur du défunt député Abba Malla Boukar qui a généreusement cédé l'une de ses maisons qui, la nuit, servait de dortoir pour les militaires, et d'école en journée. C'est cette situation ambigüe qui a amené la Force multinationale mixte (FMM) à réagir dans le cadre du « Projet à impact rapide », en construisant en l'espace de trois mois, ce bâtiment de deux salles de classe construit sur 375 m2, avec un financement du Fonds de l'Union africaine. C'est ce qui justifie la présence du représentant du président du Fonds de l'Union africaine à cette cérémonie d'inauguration de l'école maternelle d'application de Mora.

En remettant solennellement les clés de cette école à Midjiyawa Bakari, le gouverneur de la région de l'Extrême-Nord, l'ambassadeur Mamman Nuhu, secrétaire exécutif de la Commission du Bassin du Lac Tchad (CBLT) a magnifié l'esprit de collaboration qui règne entre les populations et l'armée. Il a promis étendre la liste des réalisations de l'armée au profit des populations. Une liste qui est déjà bien longue et où les services sociaux, à l'instar de l'alimentation, de la santé et de l'éducation, occupent une bonne place.

Le général de brigade Bouba Dobekréo, commandant le secteur N° 1 de la Force multinationale mixte basée à Mora a saisi cette opportunité pour solliciter auprès du secrétaire exécutif de la CBLT, l'équipement de cette école en tables-bancs. Une doléance qui, a dit l'ambassadeur Mamman Nuhu, a été bien enregistrée

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.