Sénégal: Kaolack - Perte des premiers semis et périmètres pour déficit pluviométrique

Le Ministre de l'Agriculture et de l'Equipement rural qui effectuait Mardi dernier une visite d'inspection des périmètres champêtres en gestation dans les régions de Kaolack et Fatick, a annoncé la mise en route sans délai, d'un nouveau programme additionnel ou de réadaptation pour remettre en activité les producteurs ayant perdu des semis et périmètres à cause de la dernière pause pluviométrique constatée ces dernières semaines au Sénégal.

Pour Moussa Baldé, ces opérations vont être déroulées dans les zones du centre et dans d'autres collectivités situées au Nord du pays. En nature, ces semences et autres boutures concerneront les filières Niébé, Manioc et un peu de pastèque.

Ceci est aussi une instruction donnée par le président de la République, pour replacer certains producteurs sénégalais dans une dynamique de pouvoir produire au même titre que leurs frères et sœurs ayant échappé à ces aléas.

Le Ministre de l'Agriculture s'est par ailleurs, félicité de la situation pluviométrique actuelle où la régularité et la rationalité des pluies se fait de plus en plus sentir dans les régions de Fatick et Kaolack.

Dans les périmètres visités, par contre, Moussa Baldé retient toutefois, que les champs se comportent à merveille et suscitent tout un espoir pour les producteurs.

Surtout les organisations paysannes à l'image des associations sportives et culturelles (Asc), les exploitations familiales et d'autres réseaux de femmes qui constituent naturellement des modèles à accompagner et à consolider à cause de la nature de leurs objectifs et la pertinence dans leurs formes de gestion.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.