Tchad: Ndjamena ferme ses frontières avec la Libye, le Soudan et la Centrafrique

President Idriss Deby.

Pour "des raisons sécuritaires", le Tchad a officiellement fermé ses frontières terrestres avec la Libye, le Soudan et la République centrafricaine (RCA), a annoncé le ministre tchadien de la Défense, Mahamat Abali Sala.

" les frontières fermées sont nord avec la Libye, Est avec le Soudan et Sud avec la République Centrafricaine " , a précisé Mahamat Abali Sala. La raison évoquée pour justifier cette fermeture des frontières terrestres est la sécurité du territoire et le contrôle des "entrées et sorties avec nos pays voisins".

Toutefois, certaines voies d'accès restent ouvertes, mais sous surveillance accrue. Mahamat Abali Sala a indiqué que "tout véhicule franchissant nos frontières sans passer par ces points indiqués sera considéré comme en infraction grave et sera la cible des forces de défense et de sécurité".

Il a ajouté que toutes les motocyclettes sont interdites de circulation dans les trois régions (Ouaddaï, Sila et Tibesti) où l'état d'urgence est instauré.

Outre la fermeture partielle des frontières terrestres avec les pays voisins, les autorités tchadiennes ont suspendu " les travaux d'orpaillage dans les provinces du Ouaddaï, Sila et Tibesti jusqu'à la mise en place du mécanisme légal avec un comptoir où toutes les personnes doivent être identifiées avec tous les matériels avant d'exploiter".

Une opération de désarmement sera organisée et "une commission de cinq mille5000 hommes à dos de chameaux et chevaux effectuera des fouilles dans des domiciles des villages et ferriques ", selon Mahamat Abali Sala, et "toute personne surprise avec une arme sera punie conformément à la loi et l'arme saisie ".

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.