Congo-Kinshasa: Guy Loando et Widal Fondation accompagnent l'Hôtel de ville dans l'opération «Kin Bopeto»

Acteur sociopolitique, patriote de sang, et homme d'affaire soucieux du bien-être de sa population, le Sénateur Guy Loando est toujours au front quand il s'agit de contribuer pour l'émergence des congolais.

Président de « Widal Fondation », il compte, à travers cette ONG, prêter main forte au Gouverneur de la ville- province de Kinshasa, Gentiny Ngobila, en vue de matérialiser le projet « Kin Bopeto », lancé il y a déjà quelques mois. En début de semaine, il a procédé à l'assainissement du quartier Mont Fleury dans la commune de Ngaliema. Hommes et femmes étaient mobilisés pour donner de l'éclat dans cette partie de la capitale. Cette initiative constitue, cependant, la première étape de sa mission et va se poursuivre dans tout Kinshasa.

Quelques jours après sa prise de fonctions à la tête de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila n'a pas tardé d'instruire tous les bourgmestres à l'exécution de l'opération "Kin Bopeto" pour sa mise en œuvre. La somme de 16 millions CDF a été décaissée quant à ce.

Saisissant la balle au bond, le Sénateur Guy Loando, en synergie avec son ONG «Widal Fondation», a décidé d'accompagner ce projet combien important et bénéfique pour Kinshasa, initié par l'autorité urbaine et visant à changer positivement l'image de la ville, qui a longtemps sombré sous le label humiliant de «Kin la poubelle».

Aucune transformation n'est, cependant, possible si les filles et fils du pays ne se mettent pas ensemble. Il faut donc poursuivre un seul et même but : celui d'ôter tous les déchets à la base de la pollution de l'environnement et de plusieurs maladies. C'est aussi une des priorités de Widal Fondation qui, pour concrétiser cette vision, a récemment signé un contrat de partenariat avec la ville de Kinshasa.

Faudrait souligner, par ailleurs, que ce travail de lutte contre l'insalubrité est colossal, d'autant plus que Kinshasa est parmi les plus grandes villes du pays. Sur ce, il y a lieu de rappeler que l'implication de la population est dotée d'une grande envergure, a précisé un des superviseurs de ladite opération d'assainissement.

A noter que l'engagement du président de la Fondation poursuit des objectifs spécifiques dont celui de redonner la valeur aux filles et fils de la Tshuapa, en général, et de tous les congolais, en particulier. Mais, également, d'atteindre des vertus qualitatives dans le domaine de l'action sociale des tshuapois et des kinois afin de participer à l'émergence de la dignité humaine du peuple congolais. En effet, il reste encore beaucoup à faire dans ce secteur, étant donné que la problématique de la mauvaise mentalité qui habite les congolais. Qu'à cela ne tienne, la collaboration est franche entre le Gouverneur de la ville, les chefs des municipalités ainsi que les habitants. Pour sa part, l'ONG Widal Fondation s'ajoutant sur la liste de partenaires qui militent pour la réussite du projet Kin Bopeto, ne va ménager aucun effort et se couper en mille morceaux pour redorer l'image de capitale.

Le quartier Mont Fleury a été la première cible de leur opération qui a porté sur le balayage, la peinture de quelques bordures et l'élimination des déchets plastiques. Par ailleurs, Widal Fondation que pilote l'honorable Guy Loando, promet d'étendre ses actions dans toutes les communes, tout en passant aussi par la sensibilisation de chacun.

A titre de rappel, cette ONG a vu le jour le 5 septembre 2018, sous les auspices de son président Guy Loando et ce, à travers une réflexion approfondie sur la situation sociale des congolais. Chemin faisant, elle a choisi aujourd'hui d'accompagner la vision aussi louable du successeur d'André Kimbuta dans la concrétisation de l'opération Kin Bopeto.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.