Tchad: L'opposition toujours divisée sur la composition du CNDP

La nomination des membres de l'opposition au sein du Cadre national de dialogue politique (CNDP) fait toujours débat.

Cet organe de 30 membres, proposé par l'opposition et la majorité après des mois de tractations, a pourtant été mis en place depuis une semaine par le président Déby.

Pour apaiser les tensions, les opposants membres du CNDP ont tenu une réunion ce jeudi 22 août. Mais une partie de l'opposition estime toujours que leur composante n'est pas consensuelle.

Au siège de l'Union pour le renouveau et la démocratie (URD), les opposants membres du CNDP semblent avoir réussi à taire leurs querelles. Tous marchent désormais main dans la main.

« Il faudra bien que l'opposition se ressaisisse pour préparer les élections législatives à venir,affirme Romadoumngar Félix Nialbé, chef de file de l'opposition.

J'ai commencé par prendre contact avec beaucoup de chefs de partis de l'opposition qui semblent contester cette liste. Nous sommes en train de mettre de l'eau dans notre vin. »

Une partie de l'opposition continue à bouder

Mais en réalité, une partie de l'opposition continue à bouder. Elle dénonce la présence sur la liste des opposants proches du parti au pouvoir. C'est l'avis de Mahamat Ahmat Alhabo, secrétaire général du Parti pour les libertés et le développement (PLD) et ancien membre du CNDP.

« Les éléments de l'opposition sont inscrits au nom de l'opposition, mais tout le monde sait que ce sont des sous-marins de la majorité, dénonce Mahamat Ahmat Alhabo, et qu'ils n'obtiendront presque rien et qu'on va tout droit à des élections qui ne sont ni transparentes ni démocratiques ni apaisées. »

Gagner du temps

De son côté, la majorité appelle l'opposition à s'entendre rapidement pour faire gagner du temps au processus électoral.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.