Congo-Brazzaville: Retour sur le dernier concert des Bantous de la Capitale

Le 11 août, les Bantous de la Capitale qui ont célébré leur soixante ans d'existence (le 15 août), ont livré un grand concert sur la corniche organisé par l'IFC, en partenariat avec le ministère de la Culture et des arts, l'UE et de nombreux partenaires. Retour sur cette belle soirée.

Les festivités ont commencé à 17 heures près de la Case de Gaulle par une déambulation du Collectif Bala Bala alliant chants, danses, percussions et marionnettes géantes. Sur le lieu du concert, derrière le restaurant Mami Wata, les premières parties Valdy Mikamona, Habit Mampila et le groupe Kongo Salsa ont tenu le public en haleine jusqu'à l'arrivée de l'orchestre sur scène.

Pendant près de deux heures, les Bantous de la Capitale ont repris leurs plus gros grand succès Rosalie, Masuwa, Comité Bantous, maman Alphonsine...

Un vrai moment de joie et de complicité avec deux invités surprises qui ont rejoint la scène, le temps de trois chansons : l'ancien ministre Alain Akouala et le vice-président du Sénat Michel Mayinga. Puis la montée sur scène d'Edo Nganga, le patriache, quatre-vingt-six ans et toujours en forme pour chanter son titre Aimé wa Bolingo.

Enfin, à l'unisson, les ministres Henri Djombo, Dieudonné Moyongo, le chargé d'affaires de l'ambassade de France, l'ambassadeur de Cuba, le chef de la délégation adjoint de l'Union européenne, la directrice générale des arts et des lettres et plus de 3500 personnes ont chanté aux Bantous de la Capitale " joyeux anniversaire" qui résonne encore dans les cœurs de tous ceux qui ont eu la chance de vivre ces moments d'exception.

En résidence deux dimanches par mois à la cafét' de l'IFC à Brazzaville, l'orchestre mythique a été créé par six auteurs-compositeurs originaires du Congo-Brazzaville revenus de RDC où ils évoluaient dans les orchestres Tout-Puissant OK-Jazz et Rock-A-Mambo.

Les Bantous sont des acteurs majeurs de la création de la rumba congolaise et du renouveau de la musique cubaine. Dans les années 60, ils ont célébré les indépendances partout en Afrique. 60 ans qu'ils nous font rêver, vibrer et surtout danser.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.