Ile Maurice: Parlement - Quelque 200 questions encore sans réponse

Le Parlement est en vacances, mais quelque 200 questions restent encore en suspens. Depuis la première séance du 26 mars, 832 interpellations ont été adressées aux ministres. Beaucoup de questions demeurées sans réponse datent du début de l'année.

L'ancien whip de l'opposition et député du Mouvement militant mauricien (MMM), Rajesh Bhagwan, qui suit la situation, ajoute que des documents promis par des ministres lors des analyses budgétaires se font toujours attendre. «Je surveille systématiquement les réponses déposées au Parlement car je pose beaucoup de questions embarrassantes concernant l'argent des contribuables. Malheureusement, il n'y a toujours pas de réponse.»

Une source officielle affirme que les ministres feront le nécessaire au cours des prochaines semaines car ils sont souvent débordés. «Ce sont les vacances parlementaires. Ils auront plus de temps pour préparer des réponses écrites avec les fonctionnaires.»

Par ailleurs, le MMM a fait un bilan de son passage dans l'hémicycle depuis la première séance du 27 janvier 2015. Rajesh Bhagwan dit avoir posé 350 questions, alors qu'Aadil Ameer Meea en a posé 353. Veda Baloomoody et Reza Uteem ont adressé respectivement 285 et 326 questions, tandis que Franco Quirin compte 264 interpellations à son actif.

«Quand Paul Bérenger était leader de l'opposition, il n'a jamais raté une occasion pour poser la Private Notice Question. C'est grâce au MMM que le public a su combien touche Vijaya Sumputh. Nous avons aussi dénoncé d'autres scandales.»

Les décorés de la république 2019 reçoivent leurs médailles

Mgr Ian Ernest (à dr.) en compagnie du Premier ministre, Pravind Jugnauth, et du président par intérim, Barlen Vyapoory, lors de la cérémonie de remise des insignes aux décorés de la République, à la State House, hier. C'est la première fois qu'aucun politicien ne figure sur cette liste.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.