Madagascar: Précision - Le débat « Légalisation du Toaka Gasy » organisé par Juritechmad

L'industrie artisanale du « toaka gasy » implique villages, familles, hommes et femmes. (crédit photo : Toliara tsymiroro)

Suite à la conférence « Légalisation du Toaka Gasy » organisé par l'association de jeunes juristes et techniciens de Madagascar, Juritechmad, mercredi à 12 h 15.

Il est ici à préciser que le Youth Civic Center (YCC) à Analakely ne faisait pas partie de l'organisation mais seulement a mis à disposition ses locaux pour le déroulement de cette rencontre.

Cela afin de dissiper tout malentendu à ce sujet comme il a été mentionné dans nos colonnes le 19 août dernier. Ainsi, YCC n'a rien à voir avec ce débat sur le débat du rhum malgache.

En ce qui concerne ce débat, Juritechmad annonce la publication prochaine du « Rapport des arguments » sur les arguments prononcés par les panélistes et les intervenants lors de ce débat « Légalisation du Toaka Gasy ».

Un sujet assez épineux quand, dans le monde entier, la légalisation de certains produits narcotiques commencent à gagner du terrain pour des raisons économiques.

D'ailleurs, les retombées positives se font déjà sentir au niveau de la sécurité, de l'économie et du rapport des consommateurs avec la société dans ces villes qui ont légalisé des produits anciennement prohibés. Pour le cas du rhum artisanal malgache, ce rapport des arguments pourra apporter une base de réflexion pour les décideurs.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.