Cote d'Ivoire: Bilé Diéméléou à ses parents Agba - « Le Rhdp n'est pas un monstre »

Bilé Diéméléou Amon Gabriel, maire de la commune de Dimbokro, coordinateur régional du Rhdp et membre du Conseil politique a dit, pour sa part, merci au président du Sénat. Car, il ne s'est pas trompé en initiant cette tournée dans le V Baoulé. « Le Rhdp n'est pas un monstre.

Il est l'avenir et l'espoir de la Côte d'Ivoire », a dit le maire aux chefs de village, avant d'ajouter : « Qui dit Jeannot Ahoussou-Kouadio, dit le grand V Baoulé ».

Pour Koffi Lataille, président du Conseil régional du N'Zi, le peuple Agba l'a mis en mission pour lui apporter le développement. Et au moment où il cherchait des machettes et des houes pour travailler, quelqu'un le rencontre en plein marché, pour lui offrir des machines pour aller plus vite et bien.

Ce « samaritain » est, selon lui, le Président Alassane Ouattara, grâce à qui la région est en train de refaire son retard de développement dans tous les secteurs. « Notre bonheur est désormais entre nos mains.

C'est le Rhdp. Allons avec le Président Alassane Ouattara, c'est lui notre espoir », a exhorté Lataille Koffi à ses parents Agba.

Quant au député Yao Séraphin, il a dit merci au président du Sénat qui a pris l'initiative de les aider à parler aux parents, afin de les convaincre définitivement sur les avantages qui s'offrent à eux en se rangeant derrière le Rhdp et son président. « Nous sommes allés là où nous pouvons trouver le bonheur pour vous aider », a-t-il indiqué.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.