Tunisie: La coalition du mouvement "Amal et Aamal" dépose ses listes pour les législatives

Tunis — La coalition du mouvement « Amal et Aamal » (espoir et travail) a fait savoir samedi avoir déposé 32 listes pour les différentes circonscriptions en Tunisie et à l'étranger auprès de l'Instance Supérieure Indépendante pour les Elections (ISIE).

Yassine Ayari, membre de la coalition et député indépendant, a indiqué lors d'une conférence de presse tenue à Tunis, que la formation politique est concernée uniquement par les législatives qui se tiendront le 6 octobre et qu'elle ne soutiendra aucun candidat lors du premier tour de la présidentielle.

Ayari a également ajouté que la coalition a décidé de laisser la liberté à ses adhérents pour soutenir le candidat de leur choix à la magistrature suprême. Concernant le deuxième tour, la coalition organisera un vote pour appuyer un des candidats.

Pour ce qui est du programme de la coalition pour les législatives, Ayari a précisé, qu'il reposait sur 5 points touchant essentiellement les domaines du numérique, de la souveraineté, du savoir, de l'énergie et de l'écologie.

« Plusieurs candidats aux législatives sont en train de présenter des programmes exécutifs et non législatifs, omettant le fait que le député a trois rôles, celui de législateur, de représentant du peuple et de contrôle» a-t-il fait observer.

En réponse à la question des alliances en cas de victoire aux législatives, Ayari a laissé entendre que les députés de la coalition s'engagent à travailler avec tout le monde. Il votera les projets de loi qui ont du contenu et œuvrera à rationnaliser le travail parlementaire.

« Les membres de la coalition ne vont pas s'allier sur le long terme avec qui que ce soit des parties ayant des positions réactionnaires ou encore fascistes » a-t-il prévenu.

Concernant les candidats inscrits dans les listes de la coalition pour les législatives, le membre du mouvement Amal en charge de la communication, Fakhreddine Belgaied, a précisé que lesdits candidats se sont engagés sur l'honneur de se consacrer exclusivement au travail parlementaire, de servir le peuple et de ne rejoindre aucun bloc parlementaire ou parti politique en cas de démission des membres de la coalition.

Ils se sont également engagés à retourner au pays en cas de victoire dans les circonscriptions électorales à l'étranger et de lever l'immunité si nécessaire.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Tunis Afrique Presse

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.