Madagascar: Incendie de la forêt amazonienne - Un désastre écologique à méditer

La dégradation de l'environnement est aujourd'hui une réalité qui s'impose avec une certaine gravité. Et elle ne doit pas être traitée à la légère car ses répercutions sont mondiales.

Les photos satellite de l'immense incendie qui embrase en ce moment la forêt amazonienne, considérée comme le poumon de la planète ne peuvent que nous interpeller et nous font prendre conscience de la gravité de la situation.

Peut-on dire qu'il est déjà trop tard ? A Madagascar, la prise de conscience des habitants est de plus en plus aiguë. Deux photos prises par un satellite et publiées sur facebook montrent la Grande Ile il y a quelques années et aujourd'hui.

On ne peut qu'être effaré de voir ces terres de couleur ocre la recouvrant. C'est le résultat de la destruction de l'environnement causée par la trop grande permissivité et le laisser-aller des autorités.

C'est une petite partie de la catastrophe écologique qui tue petit à petit la nature. Le gigantesque incendie qui est en train de détruire la forêt amazonienne a alerté tous les défenseurs de l'environnement et la nouvelle a été diffusée en boucle par les chaînes d'information.

Le président brésilien Bolsonaro qui se moque des conséquences de la déforestation a été pointé du doigt et n'a rien trouvé de mieux que d'accuser les ONG d'avoir provoqué ces incendies.

Cette catastrophe écologique n'est pas la première et d'autres un peu moins spectaculaires se produisent tous les jours La fonte des glaces du pôle nord se poursuit à grande vitesse et elle est irréversible.

Les résolutions de l'accord de Paris, qui a été montré comme une grande avancée dans la lutte contre le réchauffement climatique, sont restées lettre morte jusqu'à présent. Les querelles d'experts battent leur plein. Certains disent qu'il est trop tard pour sauver la planète, d'autres disent qu'il faut agir maintenant pour arrêter la dégradation.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.