Madagascar: Fonction Publique - La traque des fonctionnaires fantômes intensifiée

La ministre Ranampy Gisèle réitère son engagement pour la lutte contre toute forme de laxisme dans la Fonction Publique.

L'opérationnalisation du logiciel AUGURE est sur le point de non-retour à en croire les déclarations de la ministre Ranampy Gisèle.

La lutte contre la corruption dans l'Administration publique fait partie des priorités du programme de mise en œuvre de la Politique Générale de l'Etat présenté par le Premier ministre le vendredi 16 août dernier à l'Assemblée nationale.

Le Chef du gouvernement a annoncé qu'une politique nationale de l'E-Gouvernance sera incessamment élaborée. En attendant, le premier ministre Ntsay Christian a réitéré que les noms de tous les agents de l'Etat en activité doivent être inscrits dans le logiciel AUGURE avant la fin du mois de septembre de cette année.

Cette ferme déclaration du chef du gouvernement a été confirmée lundi dernier par la ministre du Travail, de l'Emploi, de la Fonction Publique et des Lois Sociales Ranampy Gisèle. Elle a précisé que l'utilisation du logiciel AUGURE permettra de traquer les fonctionnaires fantômes et de connaître ainsi le nombre exact des agents de l'Etat.

« Elle permettra également de mettre la dose de transparence nécessaire à l'assainissement du milieu administratif en général et en particulier, à l'instauration d'une gestion reformée des Finances publiques du point de vue notamment des salaires. », a souligné la ministre Ranampy Gisèle.

Pointage électronique. La ministre en charge de la Fonction Publique a fait ces déclarations lundi dernier en marge de la mise en place du système de pointage électronique à son ministère aux 67ha.

La mise en place de ce nouveau système s'inscrit dans le cadre de l'automatisation et de la dématérialisation des services publics. Le pointage électronique permettra essentiellement de contrôler l'assiduité du personnel de ce département ministériel et le flux des usagers et autres visiteurs.

Revenant au logiciel AUGURE, la ministre du Travail, de l'Emploi, de la Fonction Publique et des Lois Sociales a mis l'accent sur l'importance de l'alignement de l'organigramme de chaque ministère sur l'application de ce nouvel outil de gestion des ressources humaines de l'Etat.

Elle a ainsi exhorté les hauts responsables concernés à procéder le plus rapidement possible au rapprochement des agents de l'Etat répartis dans chaque département ministériel.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.