Algérie: Dysfonctionnements sur les réseaux de Ooredoo - L'ARPCE demande des explications

Alger — L'Autorité de régulation de la poste et des communications électroniques (ARPCE) a demandé à l'opérateur de téléphonie Ooredoo de fournir toutes les explications et éléments techniques relatifs aux dysfonctionnements survenus dimanche, 18 août, sur ses réseaux GSM, 3G et 4G, indique l'ARPCE dans un communiqué rendu public lundi.

En effet, l'ARPC a relevé avoir constaté durant la journée de dimanche de "sévères dysfonctionnements" sur les réseaux de l'opérateur qui se sont traduits par une "interruption des services Voix et Internet, causant ainsi d'importants désagréments pour les usagers de ces services".

L'Autorité de régulation a rappelé à l'opérateur ses obligations contenues dans ses cahiers des charges en matière de continuité, qualité et disponibilité des services, l'enjoignant de prendre "toutes les mesures techniques ou autres en vue d'assurer un fonctionnement régulier et permanent des installations de son réseau et de préserver les droits de ses abonnés".

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.