Algérie: Cybercriminalité à Tébessa - 56 affaires recensées au cours du 1er semestre 2019

Tebessa — Cinquante-six (56) affaires liées à la cybercriminalité ont été enregistrées dans la wilaya de Tébessa au cours du premier semestre 2019, a-t-on appris mercredi auprès de la cellule de communication et des relations publiques de la Sûreté de wilaya.

Ces affaires sont relatives, entre autres, à l'escroquerie via internet, la menace, l'atteinte et la violation de la vie privée, a précisé la même source, relevant que 27 individus sont impliqués dans ces affaires.

Relevant que la cybercriminalité ne cesse d'augmenter du fait du développement des Technologies de l'Information et de la Communication (TIC), la même source a souligné que 39 victimes sont à déplorer dans ces affaires.

Aussi, les mêmes services ont-ils relevé que 78 affaires d'atteinte à l'économie nationale, impliquant 114 individus, ont été enregistrées durant la même période, soulignant que 70 des affaires ont été traitées alors que les enquêtes sont en cours dans huit autres affaires similaires.

Précisant que 3000 affaires de divers délits et crimes ont été recensés à Tébessa au cours des six premiers mois de l'année 2019, la Sûreté de wilaya a indiqué que 1 090 du total des affaires étaient liées à l'atteinte aux personnes et 1 396 affaires concernent l'atteinte aux biens.

Par ailleurs, les services de la police ont reçu 318 appels via le numéro vert 1548 en six mois, a-t-on affirmé de même source sécuritaire, précisant que les appels avaient pour objet une demande d'aide, le signalement d'accidents de la route ou encore la demande de renseignements, alors que sur le numéro 17 du même corps constitué 115 appels téléphoniques ont été recensés pour les mêmes objectifs.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.