Algérie: Tindouf - Levée du gel de plusieurs projets en vue de promouvoir les prestations médicales

Tindouf — Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Mohammed Miraoui a annoncé, jeudi à Tindouf la levée du gel de plusieurs projets en vue de contribuer à la promotion des prestations médicales dans cette wilaya.

La levée du gel a touché plusieurs projets dans le but de contribuer à la promotion des prestations médicales dans cette wilaya frontalière à savoir, entre autres, la réalisation d'un hôpital de 240 lits, d'un service mère-enfants (60 lits), d'un autre service pour les patients souffrant d'insuffisance rénale et disposant de 24 appareils d'hémodialyse, ainsi qu'une clinique mobile au profit des habitants des régions isolées outre l'affectation de 3 milliards DA pour l'acquisition d'un appareil d'imagerie par résonance magnétique (IRM), a précisé le ministre qui inspectait l'hôpital mixte "Si El-Haoues" dans le cadre de sa visite à la wilaya.

Il s'agit également, a-t-il ajouté, de la prise en charge, par la tutelle, de l'acquisition d'un scanner et d'une ambulance 4X4, en sus de facilitations pour l'ouverture d'annexes de pharmacies à travers les différentess régions de cette wilaya.

Au terme de sa visite, M. Miraoui, en compagnie du ministre de l'Agriculture, du Développement rural et de la Pêche, Chérif Omari a inspecté l'Etablissement publique de santé de proximité (EPSP) situé dans la localité Tindouf Lotfi où des explications détaillées ont été présentées concernant les prestations offertes. A cette occasion, il a mis l'accent sur la nécessité de réunir toutes les conditions nécessaires aux professionnels de la santé, notamment les médecins généralistes ainsi que garantir la disponibilité des médicaments et des vaccins et éviter toute éventuelle erreur médicale.

Par ailleurs, le ministre a annoncé l'ouverture de 25 nouveaux postes d'emplois au profit des médecins généralistes durant l'exercice en cours en vue de renforcer le staff médical dans cette wilaya outre les 20 postes ouverts aux médecins spécialistes (6 médecins seulement ont rejoint leurs postes à ce jour), précisant, à ce propos, qu'une enquête sera ouverte sur les raisons qui ont fait que le reste des médecins spécialistes n'ont pas encore rejoint leurs postes dans cette wilaya, sachant, a-t-il dit, que l'Etat a décidé, lors du dernier Conseil du gouvernement, de la prise en charge médicale des citoyens du Sud et des Hauts plateaux.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.