Sénégal: Ziguinchor - La pluviométrie se «déchaine»

Les dernières pluies réinstallent l'espoir chez les paysans de la région de Ziguinchor. Avec plus de 200 mm d'eau de pluie enregistrée ces dernières heures dans certains postes pluviométriques de la région, le déficit pluviométrique est entrain d'être résorbé petit à petit par la recrudescence des pluies ces dernières 48h.

200mm de pluie enregistrés ces dernières 48h dans la région de Ziguinchor, l'espoir renaît dans le monde, contrairement à la détresse notée chez certains habitants de la ville. Dans la région, le cumul devient de plus en plus consistant. Des pluies qui soulagent le monde rural qui retrouve la sérénité et la joie.

Dans cette région du Sud du pays, l'installation tardive de l'hivernage commençait à donner du tournis au monde paysan; mais les activités champêtres sont reprises à la faveur d'un ciel qui ouvre ses vannes. Une situation de soulagement et de satisfaction dans le monde rural qui contraste d'avec le cliché de désolation que reflètent certains habitants de Ziguinchor.

Dans les zones urbaines, les pluies sèment l'inquiétude chez certains dans certains quartiers de la ville de Ziguinchor qui est certes épargnée par le phénomène des inondations, mais des difficultés subsistent tout de même.

Certains Ziguinchorois renouent avec le spectre des «inondations provisoires» car très en difficultés au moment des pluies. C'est le cas à Goumel où certains endroits de ce quartier sont submergés par les eaux de pluies.

Une situation difficile pour ces populations qui ont passé une nuit blanche. La gare routière sise dans de ce quartier n'a pas été épargnée par les eaux de pluie, le temps des avalanches d'eaux. Les véhicules étaient même obligés de quitter la gare routière pour se retrouver dans une station d'essence à l'entrée.

Les populations de Goumel, de Belfort, de Colobane Fass et une partie de Santhiaba sous les eaux, ont été prisonnières de ces eaux qui ont défiguré le quartier Escale qui a repris son visage normal quelques minutes après ces pluies.

Des pluies qui ont étalé au grand jour les problèmes d'assainissement de la ville de Ziguinchor. Une véritable équation qui n'est toujours pas résolue dans la capitale du Sud sous l'emprise des eaux de pluies.

Certaines artères de la ville, comme la route qui mène vers Santhiaba, celle qui mène vers le marché Boucotte, ou encore vers l'Alliance, toutes ces voies ont été envahies par les eaux de pluie.

Mais la situation s'est décantée quelques heures après l'arrêt des pluies qui se sont abattues sur Ziguinchor et ses environs toute la journée d'hier, de 9h à 20h. Le système de canalisation, malgré les opérations de curage des caniveaux, était également en difficultés.

Submergés par les eaux, ils ont montré toutes leurs limites dans l'évacuation des eaux de pluies. Des pluies qui ont réinstallé l'espoir chez les paysans qui affichent le sourire, au moment où certains habitants des quartiers de Ziguinchor, les pieds dans les eaux, sont en détresse.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.