Sénégal: Kaolack - Fortes précipitations enregistrées la nuit dernière

Même si elles ont fait renaître l'espoir dans la plupart des collectivités territoriales rurales, les fortes pluies enregistrées dans la nuit du mercredi 21 au jeudi 22 août dernier dans la région de Kaolack ont causé plusieurs dégâts (concessions détruites) et provoqué le déplacement de plusieurs personnes vers d'autres sites d'hébergement sans danger.

Ces pluies qui ont fait 179 mm d'après les estimations des services météorologiques, se sont poursuivies durant toute la journée d'hier, jeudi 22 août à Kaolack et sur une bonne partie de la région.

Malgré le fait qu'elles n'ont pas été accompagnées de vents violents, l'intensité et l'abondance qui les caractérisaient, avaient disparu du cycle pluviométrique depuis plusieurs décennies.

Certains estiment que de telles intempéries remontent aux années 60, d'autres ne se rappellent même plus.

Il faut surtout préciser que ces fortes précipitations ont débuté vers 2h 30 du matin et ont vite pris des proportions inquiétantes au niveau de certains quartiers de Kaolack dont Passoirs Ndorong et les Abattoirs Ndangane.

Les riverains qui ont vu leurs logis vite submergés, ont passé la nuit à la belle étoile pour la plupart du temps.

Les plus prétentieux qui voulaient coûte que coûte dormir sous la chaleur de leurs lits se bousculaient autour des pompes de la seule station à essence ouverte à cette heure de la nuit pour trouver de quoi alimenter leurs machines à pompe et sortir l'eau de leurs chambres à moitié englouties.

Dans le village de Khelcom Biram, par contre, la plupart des murs de clôture sont tombés et l'on peinait à trouver secours dans les autres villages du fait de l'impossibilité d'y pour accéder à cause de la coupure des pistes et des routes.

Et l'on retient toutefois que dans la commune de Kaolack, ce sont plutôt les résidences à proximité des bassins de rétention nouvellement construits qui ont été les plus touchés.

Ces infrastructures qui ont été récemment érigées pour parer à toute éventualité, ont finalement été à l'origine des dégâts car, sans ouverture aucune, pour pouvoir accueillir l'eau de ruissellement, ces larges cuvettes ont ainsi repoussé les colonnes remuantes vers les concessions situées tout autour de leur nid.

Cette situation a d'ailleurs favorisé le déplacement du gouverneur de la région vers ces lieux. Histoire de s'enquérir de la situation et saisir plus tard les services compétents pour une intervention d'urgence.

A Kaffrine aussi, on nous signale que ces mêmes pluies ont causé de nombreux dégâts surtout dans le quartier Diamaguène et délogé plusieurs centaines de personnes, lesquelles sont allées trouver refuge dans les écoles.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Sénégal

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.