Ile Maurice: Shaan Kundomal - «Je n'ai pas été approché par le MSM»

En marge des élections générales, une liste de candidats probables du Mouvement socialiste militant (MSM) circule sur les réseaux sociaux. Shaan Kundomal, Chief Executive Officer (CEO) de Capital Horizons, une management company engagée dans le Global Business, a vu son nom cité comme candidat potentiel à la circonscription no17, Curepipe-Midlands, cela aux côtés de Charles Cartier et d'Éric Guimbeau. Il dit ne pas comprendre d'où sort cette liste et que ce n'est pas de gaité de cœur qu'il accueille cette nouvelle.

Qui est Shaan Kundomal ?

Après avoir travaillé à la British American Tobacco en tant que Marketing and Finance Manager, j'ai suivi ma passion pour l'entrepreneuriat. Au fil des années, je suis devenu actionnaire de diverses sociétés engagées, notamment, dans le secteur des énergies renouvelables, les services financiers, à travers Capital Horizons, la technologie, à travers Igknight, qui représente la société nippone NEC en matière de cyber sécurité à Maurice, ainsi que dans d'autre secteurs tels que les hydrocarbures et bientôt l'agriculture. J'ai enrichi mon profil par une maîtrise en droit international des affaires, de l'université Paris 2 (Panthéon-Assas).

Et quid de la politique ?

La question de me présenter aux prochaines élections générales, sous les couleurs d'un parti ou d'un autre, ne se pose pas. Mon objectif et mes priorités demeurent la réalisation de toutes les missions professionnelles dans lesquelles je me suis engagées et de m'y atteler en toute impartialité et avec indépendance. Je tiens à préciser que je n'ai pas été approché par le MSM et je ne sais pas comment mon nom se retrouve sur une liste de candidats de ce parti.

Votre société finance-t-elle les partis politiques ?

Le National Code on Corporate Governance permet aux entreprises qui le souhaitent de financer des partis politiques. Cette question a été débattue durant l'élaboration de la charte de bonne gouvernance de Capital Horizons. Notre conseil d'administration a pris la décision unanime de ne pas financer des partis politiques, et ce, afin de préserver l'esprit de neutralité vis à vis de nos stakeholders ainsi que par respect pour nos employés.

Selon vous, la politique ne va pas de pair avec le secteur financier ?

Les personnes ayant une association avec politique sont définies de par la loi comme étant des PEP, des Politically Exposed Persons. C'est une classification à vie et qui concerne de facto les enfants ainsi que la famille immédiate de ces politiques. Les transactions financières des PEP sont régies par un cadre spécifique et sont par essence des transactions risquées, d'un point de vue de la conformité. Par conséquent, le profil PEP des exécutifs au sein d'entreprises engagées dans le secteur financier augmente le coefficient risque attribué à ces dites sociétés.

Êtes-vous apolitique ?

J'ai des convictions politiques. Je l'exprime uniquement au moment de voter. Suis-je apolitique dans l'exercice de ma vie professionnelle ou même personnelle ? La réponse est «oui» !

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.