Cote d'Ivoire: Coopération - Trente-cinq nouveaux boursiers burkinabè en chine pour des études

Trente-cinq (35) nouveaux boursiers burkinabè vont poursuivre leurs études en Chine bientôt.

Avant leur départ pour Beijing, Shanghai, Shenzhen, Wuhan, et bien d'autres villes universitaires, les nouveaux boursiers ont été reçus par l'ambassadeur de Chine au Faso, Li Jian dans la soirée du mercredi 21 août 2019.

A l'occasion, le porte-parole Achille Bologo et ses camarades ont été félicité par le diplomate chinois pour l'obtention de ces bourses d'études de son gouvernement que selon lui ont « méritées».

« Vous avez fait un excellent choix de poursuivre vos études en Chine. Je peux vous assurer que le niveau d'enseignement de mon pays est hautement apprécié au monde par rapport à d'autres universités occidentales », a indiqué Li Jian.

Selon Burkina24, l'occasion a été belle pour le diplomate chinois de présenter les performances de son pays et d'encourager les jeunes Burkinabè : « La politique chinoise de réforme et d'ouverture a révolutionné le pays en 40 ans. La Chine s'est développée. Elle est passée de pays agricole en pays industrialisé. Elle est maintenant la deuxième plus grande économie mondiale. Mais son changement n'est pas automatique. C'est à vous les jeunes qui êtes l'avenir de votre pays, de découvrir de vos propres yeux, le secret de cette réussite et vous en inspirer pour le développement de votre cher pays ».

Faut-il le rappeler, cette initiative d'octroi de bourses a été lancée par le président XI Jinping lors du sommet de Beijing autour du forum sur la coopération sino-africaine en 2018 au cours duquel il a annoncé la délivrance de 50 000 bourses d'études gouvernementales aux pays africains de 2019 à 2021.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.