Cameroun: Centre des Nations unies pour les droits de l'Homme - Le directeur n'est plus

Ahowanou Agbessi s'est éteint le 20 août dernier au Bénin des suites de maladie.

C'est la maladie qui l'emporte. Ahowanou Agbessi est décédé le mardi 20 août dernier. Le directeur et coordonnateur régional du Centre des Nations unies pour les droits de l'Homme et la Démocratie en Afrique centrale (CNUDHD-AC) s'est éteint dans son pays d'origine, le Bénin. Hier, l'atmosphère était crispée au siège de cette institution à Yaoundé. Dès la guérite, les vigiles soupçonnent la raison de toute visite ce jeudi matin. Difficile d'accéder à l'enceinte du Centre, tant il est difficile d'avoir une personne ressource pour renseigner sur le défunt.

Dans le hall, un espace de recueillement est aménagé. Sur une table, la photo d'Ahowanou Agbessi, entourée de deux bougies allumées et d'un bouquet de fleurs, ainsi qu'un livre d'or. Des collaborateurs et collègues d'autres agences y ont déjà marqué des mots en hommage au défunt. Pour l'essentiel, des remerciements pour les moments passés ensemble meublent les premières pages de ce livre. Entré dans le système des Nations unies en 1993, Ahowanou Agbessi y a passé 26 ans. L'homme a œuvré à faire avancer les droits de l'Homme dans plusieurs pays tels Haïti, le Rwanda, le Burundi, la Tanzanie, la République démocratique du Congo, la Sierra Leone, la Guinée, le Tchad et le Cameroun.

De 2005 à 2008, il était à la tête du bureau du haut-commissariat des Nations unies pour les droits de l'Homme (OHCHR) en RDC où il a travaillé en synergie avec les autorités congolaises, en vue de la promotion d'un code tolérance zéro pour les violences sexuelles. En 2008, il a servi comme conseiller senior en droits de l'Homme en Guinée et a contribué à la mise sur pied des institutions des droits de l'Homme, de la réforme judiciaire et du secteur de la sécurité. Arrivé au Cameroun en 2013, Ahowanou Agbessi y officie comme représentant du haut-commissaire des Nations unies pour les droits de l'Homme et directeur régional du CNUDHD.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.