Afrique: L'Angola participe à la conférence Japon-Afrique

Yokohama — Une délégation angolaise participera du 28 au 30 de ce mois, à Yokohama, au Japon, à la septième édition de la Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l'Afrique (TICAD7).

Il s'agit d'un forum multilatéral ouvert et inclusif, lancé par le gouvernement japonais en 1993, auquel participent des pays et des institutions africaines, ainsi que des organisations internationales de développement du secteur privé et de la société civile.

La TICAD est organisée et présidée par le Gouvernement japonais, les Nations Unies, le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), la Banque mondiale et les pays africains eux-mêmes.

Elle vise à favoriser un dialogue politique de haut niveau entre les dirigeants africains et les partenaires internationaux en vue de mobiliser un soutien en faveur d'initiatives de développement économique, de paix et de sécurité, avec une plus grande appropriation par l'Afrique.

Concernant cet événement, l'ambassadeur angolais accrédité à Tokyo, Rui Orlando Xavier, a souligné jeudi l'importance de la conférence pour les États africains, indiquant que le pays asiatique avait été choisi comme partenaire stratégique de la coopération internationale.

Dans un entretien exclusif à l'ANGOP, le diplomate a mis en relief le fait que le Japon est la 3ème économie mondiale et membre du G7, propriétaire d'une économie forte et d'un système financier robuste.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.