Algérie: Cinq morts et 23 blessés dans une bousculade au concert de Soulking

Le concert animé par le rappeur algérien Soolking au stade du 20 août 1955 à Alger

Alger — Au mois cinq personnes sont mortes et 23 autres ont été blessées jeudi dans la soirée dans une bousculade survenue lors d'un concert donné à Alger par le rappeur algérien Soolking, a-t-on appris de sources hospitalières.

Les corps des cinq personnes décédées, trois jeunes femmes et deux jeunes hommes âgés de 20 à 25 ans- étaient entreposés dans la nuit de jeudi à vendredi à la morgue du CHU Mustapha, "en attendant l'autopsie", a indiqué le DG de l'hôpital Mustapha, Abdeslam Bennana, mais selon lui, les personnes mortes 'auraient été victimes de la bousculade.

Parmi les 17 personnes blessées, quelques-unes seulement étaient gardées en observation, les autres, souffrant de blessures sans gravité, ont quitté l'hôpital, a-t-on constaté sur place.

Contactés par l'APS, les services d'urgence de l'hôpital Zemirli, dans la banlieue proche d'Alger, ont confié par téléphone avoir admis "six blessés légers", souffrant pour la plupart de contusions.

Lire aussi: Bousculade lors du concert de Soulking: 86 personnes secourues et 32 autres transférées à l'hôpital

Selon les premiers témoignages concordants, l'accident s'est produit vers 20 heures devant une des entrées secondaires du stade du 20 août où la foule se pressait pour assister au concert de Soolking, un évènement qui a drainé quelque 30.000 spectateurs, a-t-on constaté.

Commencé à 20h30, le concert de Soolking n'a pas été interrompu et s'est poursuivi pendant plus de quatre heures.

Le jeune rappeur algérien, établi en France, était en concert en Algérie pour la première fois. Son spectacle était organisé par l'Office national des droits d'auteurs (Onda).

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.