Cote d'Ivoire: Contrebande de téléphone mobile - La douane démantèle un important réseau

Les douanes de Côte d'Ivoire viennent de porter un coup dur au réseau de contrebande de téléphone portable.

Tout est parti du constat que les actes de dédouanement de téléphones portables ont anormalement diminué dans les livres des services des douanes, alors que le marché national est inondé de terminaux mobiles. Les enquêtes diligentées depuis le 26 juillet sur instruction de la direction générale des douanes vont confirmer les soupçons.

2.439 cartons contenant 35.880 terminaux portables, dont des cellulaires et des tablettes, entrés irrégulièrement en Côte d'Ivoire ont été saisis. Le manque à gagner pour le Trésor public est en cours d'évaluation.

Depuis le début de l'année les douanes ivoiriennes se sont montrées très actives dans la lutte contre la fraude et la contrebande de produits divers.

Le durcissement de la traque des contrebandiers et les bons résultats engrangés découlent de la modernisation de l'administration douanière d'une part, et de l'application des consignes donnée par le général Da Pierre Alphonse, directeur général des Douanes à ses agents, d'autre part. A savoir, servir les opérateurs économiques et les intérêts de l'Etat avec probité, professionnalisme et honnêteté.

Par ailleurs, il invite à chaque occasion, les opérateurs économiques à suivre la voie légale de dédouanement des marchandises, afin de permettre à l'Etat de faire face à ses engagements, notamment réaliser les grands chantiers dont bénéficiera toute la population.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.