Angola: Evaluation de la coopération Angola/Sao Tomé et principe

Luanda — Les relations de coopération entre l'Angola et Sao Tomé et Principe ont été au centre d'un entretien privé vendredi, à Luanda, entre le Président João Lourenço et le premier ministre de cet archipel, Jorges Bom Jesus.

Se confiant à la presse, le premier ministre santoméen, qui effectue une visite de 48 heures en Angola, a dit que les deux pays avaient des intérêts communs de coopération, notamment dans l'exploitation du pétrole dans l'archipel.

Le dirigeant a rappelé que la Société angolaise des hydrocarbures (Sonangol) exploitait actuellement plusieurs blocs dans la Zone Economique Exclusive industrielle de Sao Tomé.

Le premier ministre, qui a félicité le Président angolais pour la signature, mercredi à Luanda, du « Mémorandum d'Entente » entre l'Ouganda et le Rwanda, a dit avoir fait avec son interlocuteur des concertations politiques et diplomatiques sur certains dossiers mondiaux, notamment sur les changements climatiques et les réformes des Nations Unies.

Premier ministre depuis novembre 2018, Jorge Bom Jesus avait auparavant visité l'Angola en février 2019, dans le cadre du renforcement de la coopération entre les deux pays.

L'Angola et Sao Tomé et principe avaient signé en 1995, un accord de protection réciproque d'investissements, visant à créer des conditions pour stimuler les investissements privés et intensifier la coopération économique entre les deux Etats lusophones.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.