Ile Maurice: Narendra Modi ne nous rendra pas visite dans l'immédiat

Il est peu probable que le Premier ministre de l'Inde, Narendra Modi, vienne à Maurice à brève échéance. C'est que nous a confirmé Sudhi Ranjan Sen, rédacteur au quotidien indien Hindustan Times.

L'express l'avait contacté pour qu'il s'enquière pour nous de cette potentielle visite auprès du Prime Ministers' Office indien. Les officiels au Bureau du Premier ministre à New Delhi ont déclaré à notre confrère qu'aucune visite officielle du Premier ministre indien à Maurice n'est prévue dans l'immédiat.

Comme on le sait, un possible déplacement de Narendra Modi pour la mise en service du métro a été évoqué dans les milieux gouvernementaux à maintes reprises. Toutefois, dans les milieux diplomatiques, on avait émis des doutes quant à l'opportunité d'une telle visite à quelques semaines d'une élection partielle et à quelques mois des élections générales.

Neutralité

La diplomatie indienne voudrait à tout prix observer une stricte neutralité en ce qui concerne la politique intérieure de Maurice. Les officiels de South Block (siège du ministère indien des Affaires étrangères) ne veulent en aucun cas créer l'impression que le gouvernement indien soutient implicitement l'un des deux principaux blocs qui s'affronteront aux prochaines élections.

Le fait qu'aucune délégation indienne (advance party) n'ait visité Maurice pour préparer une telle visite confirme que la venue de Narendra Modi n'est certainement pas pour demain.

Il faut dire que la décision du Premier ministre indien de ne pas faire le déplacement en cette période préélectorale ne dérange pas outre mesure les stratèges du MSM. En effet, une telle visite aurait déjoué leur stratégie qui vise à amadouer une frange de l'électorat. La venue de Narendra Modi cadrerait mal dans cette optique.

La dernière visite du Premier ministre indien remonte à mars 2015, pour les célébrations officielles de l'Indépendance.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.