Madagascar: Visite du Pape François - Le ministère de la Santé déploie les grands moyens

A moins d'un mois de l'arrivée du Pape François à Madagascar, le ministère de la Santé publique déploie les grands moyens afin de s'assurer que tout se déroule comme il se doit. La santé de tous, des visiteurs, des participants, des hôtes et de toutes les personnes concernées de loin ou de près par ce grand événement, doit être impeccable.

Toutes les entités gouvernementales et non gouvernementales se donnent la main pour garantir une visite du Pape sans bavure à Madagascar. Le ministère de la Santé, le bureau national de gestion des risques et des catastrophes (BNGRC), la Croix-Rouge, les pompiers, les cliniques, le ministère des Transports, les forces de l'ordre, l'Agence des Transports Terrestres (ATT) ainsi que tous les autres ministères sont très actifs en ce moment, avant l'arrivée de notre invité, et le resteront même après le départ de ce dernier d'après le Secrétaire général du ministère de la Santé publique, le Dr. Jean Claude Andrianirinarison. « Pour ledit ministère , aucun personnel n'aura l'autorisation de prendre de congé pendant le séjour du Pape à Madagascar ! L'ensemble du personnel sera déployé dans toute l'île, et des mesures strictes seront appliquées! » a-t-il déclaré lors d'une conférence avec les journalistes hier dans son bureau à Ambohidahy.

Plusieurs dispositifs. 21 sites en dehors de la région Analamanga accueilleront les visiteurs du Pape. Et tous ces sites ont déjà été préparés avec minutie afin d'assurer la santé des milliers de visiteurs prévus assister aux différents événements. Il y aura également des postes de contrôles sanitaires sur les routes nationales afin de désinfecter les véhicules ; « ceci est mis en place afin de prévenir et éviter la propagation des éventuelles épidémies et maladies » a déclaré le Secrétaire général du ministère de la Santé. Mais encore, la qualité de la nourriture et de l'eau sera aussi suivie de très près par les autorités compétentes. En gros, le message est plus ou moins clair, tout sera passé au peigne fin.

Des cliniques de garde. Le secrétaire général du ministère de la Santé a également annoncé que toutes les cliniques, centres de santé de base et hôpitaux resteront ouverts pendant la durée de séjour du Pape François. Des hôpitaux mobiles, des tentes, des ambulances et des pompiers seront sur tous les lieux où le Pape passera. Et enfin, le S.G recommande à toutes les personnes qui envisagent de suivre le Pape de se munir de petits encas (biscuits, bonbons, etc.) et de venir avec des vêtements chauds pour les messes nocturnes.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.