Congo-Brazzaville: Audiovisuel - 74 journalistes titulaires et étudiants formés en techniques du métier

La cérémonie de remise des attestations à ces apprenants a eu lieu, le 23 août au Centre national de radio et télévision (CNRTV), à Nkombo, sous les auspices du directeur des informations de la télévision nationale, Borgea Samba.

Le stage à l'intention des stagiaires de la radio et télévision nationale, et des étudiants en journalisme s'est tenu du 15 juillet au 13 août au CNRTV. Il a été animé, pour le volet télévision, par Alexis Damasse Melon dit Alexis de la rivière, coordonnateur dudit stage ; pour le volet animation d'antenne radio par, Ghislaine Kinouani et pour le volet reportage radio, par Ludovic Saboukoulou Makoumbou.

En pratique, trois reportages ont été réalisés à 100% par des stagiaires. Il y a eu aussi les visites guidées dans les organes de presse audiovisuelle de la place, a indiqué Alexis Damasse Melon.

Dans leur mot de remerciement lu par Héritier Banabele, les apprenants, ont reconnu que de la théorie à la pratique, leurs formateurs ont amené ceux qui ne connaissent rien en journalisme à rédiger des brèves, des lancements, des commentaires tant passables qu'acceptables. Tous les stagiaires sont unanimes quant au succès incontestable de cette première session. « Nous disons première, parce que nous émettons un vœu de voir se pérenniser cette initiative. Et nous sollicitons des autorités publiques de faire du CNRTV un centre national de formation et de perfectionnement des journalistes à l'instar du CFPJ de France », ont proposé les stagiaires par la voix d'Héritier Banabele.

Faire du Centre national de radiotélévision un centre de formation permanent dans les métiers de l'audiovisuel

Répondant au vœu des apprenants, le directeur des informations parlant en lieu et place du directeur général de la télévision nationale, André Ondélé, leur a fait savoir que la direction générale de la télévision n'est pas indifférente à leur soif d'apprendre. « Vous n'êtes pas tous ici parce que vous ignorez tout du reportage ou du journalisme, mais vous y êtes, pour certains en tout cas, parce que vous êtes convaincus que le savoir s'entretient et se renouvelle, surtout dans un contexte marqué par ce que Alain Finkielkraut appelle la dictature de l'urgence, tout va vite, tout se périme vite. »

Avant d'ajouter que le directeur général de la télévision nationale congolaise lui a chargé de dire toute sa disponibilité à rendre pérenne ce genre de formations dans le cadre du soutien à la formation continue des agents du CNRTV et des apprenants extérieurs désireux de s'armer de connaissances dans le domaine du journalisme. Ainsi, de cette initiative naît une ambition de faire du centre national de radio et de télévision, non seulement le fer de lance du paysage audiovisuel, mais aussi un centre de formation permanent dans les métiers de l'audiovisuel. C'est un rêve certes, mais qui peut devenir une réalité.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.