Angola: INADEC dénonce les abattoirs sans hygiène

Luanda — L'Institut National de la défense du consommateur (INADEC) a dénoncé vendredi certains abattoirs de la province de Luanda qui fonctionnent sans "respecter les normes d'hygiène" ce qui peut entraîner la contamination de la viande.

Selon cet organe, parmi les principales irrégularités figure l'usage d'eau transportée par camions-citernes et conservée dans des réservoirs, utilisée pour laver la viande et nettoyer les endroits d'abattage.

Une autre infraction constatée est la non-séparation des zones d'abattage du bétail, de boucherie, de conservation, de commercialisation de la viande, ainsi que l'usage des outils inappropriés (boîtes en plastique) et l'exposition du produit à l'air libre.

L'INADEC a ainsi recommandé qu'aucun abattoir ne fonctionne sans eau courante, en raison de la contamination qui peut se produire dans l'eau des citernes et des réservoirs.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.