Burkina Faso: Tirs au Camp Guillaume Ouédraogo de Ouagadougou - Le Premier ministre appelle au calme et à la sérénité

« Je comprends toute l'émotion suscitée par la disparition tragique de nos vaillants soldats suite à l'attaque terroriste de Koutougou et qui justifie la réaction de leurs frères d'armes.

Cependant j'appelle tous les éléments au calme et à la sérénité » a écrit le Premier ministre sur sa page Facebook. Le Chef du gouvernement a pris la pleine mesure de la situation et travaille à y apporter des solutions. « Le gouvernement est conscient de la situation et travaille avec abnégation pour apporter des réponses appropriées aux différents points de préoccupations », rassure le Premier ministre.

Du reste dans un communiqué, le gouvernement indique que la hiérarchie qui est allée à la rencontre des éléments au camp, a pu obtenir le retour au calme, avant d'inviter les populations à vaquer à leurs occupations et à collaborer avec les forces de défense et de sécurité dans cette lutte.

En cette douloureuse circonstance de deuil national décrété par le Président du Faso, nous devons tous honorer la mémoire de ces braves soldats, dans la prière et le recueillement, pour qu'ils reposent en paix, a dit Christophe Joseph Marie Dabiré.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fasozine

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.