Burkina Faso: Mouvement d'humeur de soldats au Camp Guillaume Ouédraogo - Le gouvernement rassure

Dans un communiqué, le ministre porte parole du gouvernement, Remis Fulgance Dandjinou a confirmé le mouvement d'humeur mais a tenu à rassurer sur « le caractère républicain des forces de défenses et de sécurité ».

« L'Etat major général des forces armées nationales s'est rendu au camp Guillaume Ouédraogo et a obtenu le retour du calme et de la sérénité. Il ressort des échanges que cette situation est l'expression d'un ressentiment par rapport à l'attaque de Koutougou. Le gouvernement rassure les populations sur le caractère républicain des forces armées nationales » peut on lire dans le communiqué gouvernemental.

Le Chef d'Etat major général des armées avait démenti ce mercredi 21 août 2019 des rumeurs « mettant en cause le moral des troupes ». Même s'il n'admettait pas la rumeur, le patron de l'armée burkinabè avait reconnu qu'il y avait « un ressenti humainement compréhensible » suite au lourd bilan de ladite attaque. Mais il avait précisé que ce ressenti « ne remettait cependant pas en cause la solidarité et la détermination des hommes à tenir haut le flambeau de la nation ».

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Burkina Faso

Plus de: Fasozine

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.