Cameroun: Barrage hydro-électrique de Memve'ele - Une grande réalisation achevée

18 sept. 2018 11:11

Réalisée à 100%, la grande centrale de production hydroélectrique n'attend plus que la fin de la construction de la ligne d'évacuation d'énergie pour livrer ses 211 MW.

On peut affirmer, avec force conviction, que le barrage hydro-électrique de Memve'ele est une promesse tenue du président de la République, dans sa politique des « Grandes Réalisations ».

L'ouvrage est, à ce jour, terminé de construction, grâce à la fructueuse coopération sino-camerounaise. Le fleuron hydro-électrique, considéré à juste titre comme une contribution additionnelle à l'offre énergétique du Cameroun, se dresse fièrement au coeur de la forêt équatoriale, plus précisément dans la localité de Nyabisan, arrondissement de Ma'an, département de la Vallée-du- Ntem, région du Sud.

C'est ici que, le 15 juin 2012, Paul Biya est venu procéder à la cérémonie de pose de la première pierre. Dans son discours de circonstance, adressé à la communauté nationale et internationale, Paul Biya disait alors :

« Aujourd'hui, c'est une nouvelle phase de notre développement hydroélectrique qui commence ou plutôt qui recommence... J'avais annoncé dans mon message à la nation, le 31 décembre dernier, que nous poserions prochainement la première pierre de l'aménagement hydro- électrique de Memve'ele. Eh bien, nous y voici effectivement ». Le président de la République avait immédiatement ajouté : « Dans quelques années, on pourra voir ici se dresser un barrage alimentant une centrale d'environ 200 mégawatts ».

La promesse du chef de l'Etat est aujourd'hui tenue. Le barrage hydro-électrique de Memve'ele est bien là. La puissance installée est finalement de 211 MW avec un productible de 1187 Gwh. Les composantes essentielles sont donc fonctionnelles.

A côté de l'évacuateur de crues, les ouvrages de prise d'eau, le canal d'amenée, le réservoir- tampon, les conduites forcées alimentant les quatre turbines Francis de 52,75 MW chacune, le poste de disjonction et la cité du maitre d'ouvrage, le bitumage de la voie d'accès Nyabisan-Meyo-Centre, longue de plus de 90 km, est achevé.

Une promesse additionnelle de Paul Biya, faite le jour de pose de la première pierre, encore bien tenue. Mais, pourquoi les coupures d'électricité sont toujours quasi régulières, surtout à Ebolowa, voire dans l'ensemble de la région du Sud ? La question vaut son pesant d'or.

Mais, elle trouve tout de suite une réponse dans un fait palpable. Au-delà de la qualité des ouvrages de transport de l'énergie électrique, les techniciens camerounais et chinois s'investissent à la construction de la ligne d'évacuation du courant électrique de Nyabisan à Yaoundé. Lorsque celleci sera terminée, dans quelques mois, la contribution additionnelle de l'offre énergétique du barrage hydroélectrique de Memve'ele sera lors réelle. Sûrement alors, les coupures intempestives de courant électrique seront reléguées aux calendes grecques.

Lire aussi : « C'est un combat de tous les instants »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.