Guinée: Stade de Nongo - Probable ouverture du stade (Ministre)

En compagnie du président de la Fédération Guinéenne de Football et des cadres du ministère des sports de la culture et du patrimoine historique, Sanoussy Bantama Sow a effectué ce vendredi une visite le stade de Nongo. L'objectif principal est de s'enquérir de l'Etat d'avancement des travaux de finition du stade confié à la société du Groupe Business marketing.

Dans son intervention, le Ministre a signalé sa satisfaction de l'Etat d'avancement des travaux.

« La visite d'aujourd'hui de ce stade qui nous a été offert par la Chine, consistait à faire l'état des lieux et prendre un nouvel élan », a-t-il rappelé.

Poursuivant son intervention, Bantama Sow a laissé entendre, « nous avons visité le stade et, l'état dans lequel nous l'avions laissé lors de la dernière visite, ce n'est pas dans cet état nous l'avons trouvé aujourd'hui. Nous constatons que les travaux ont beaucoup bougés ».

Antonio Souaré, Bantama Sow lors d'une visite au stade de Nongo

A cette occasion, le Ministre a souligné que le mardi prochain, son ministère et la société GBM vont se retrouver, pour voir tous les détails qui restent et fixer un délai sûr, pour l'ouverture officielle du stade.

« Je suis sûr qu'aujourd'hui, tous les guinéens sont à l'attente de ce stade. Certains nous le disent, d'autres nous attaquent même lors de nos conférence de presse ».

Construit depuis plus de dix ans, ce stade compose une superficie de 23 hectares et demi et il a un accueil de 50 000 places.

Pour l'ex Directrice des infrastructures Madame N'Dieng, les travaux de finition de ce bijou est à 90%.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Aminata.com

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.