Sénégal: Vers la relance du Dial Diop Soprting Club (Officiel)

Dakar — Le président du Dial Diop Sporting Club, Babacar Bâ, a fait part samedi de son intention de relancer le club, soulignant, pour ce faire, la nécessité d'une nouvelle forme d'organisation.

"Nous avons l'intention de relancer notre club et de le refaire sur de nouvelles bases", a-t-il déclaré, lors de la célébration du cinquantenaire du Dial Diop Sporting Club.

M. Babacar Ba a souligné "la nécessité d'une nouvelle forme d'organisation" qui, selon lui, va s'inscrire dans "le cadre du nouveau projet du club".

"Il faut repartir au niveau de la base et réinstaller nos écoles de sport qui étaient la principale base de recrutement de notre élite sportive", a-t-il indiqué. Il estime que "c'est le meilleur moyen pour reprendre le développement de leur club, créé le 25 août 1969".

Mais il dit être convaincu que "ça ne peut pas se faire de manière autonome ou individuelle au niveau du Dial Diop". "Il faut donc nécessairement qu'il y'ait une synergie d'actions et de réflexions pour pouvoir tendre vers une nouvelle forme d'organisation et ne pas se contenter seulement de s'occuper de l'élite", a-t-il soutenu.

Pour le président du Dial Diop Sporting Club, il faut que ce choix consistant à repartir de la base s'intègre dans une politique générale de développement sportif sinon ça ne sera pas possible car le Dial Diop ne peut pas à lui seul organiser un championnat de petite catégorie, cadet ou junior (... ).

"Il faut que dans toutes les discipline qu'il y ait une organisation conséquente", a-t-il ajouté, faisant part "de leur nouveau projet sportif qui, selon lui, doit être enrichi par les apports des différents techniciens et sommités de sport".

"Ils nous permettront de déboucher sur des propositions à partager avec les autres clubs qui vivent la même situation que nous", a-t-il poursuivi.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.