Algérie: Sept personnes décédées par noyade en mer au cours des dernières 48 heures

Alger — Sept (07) personnes sont décédées par noyade au cours des dernières 48 heures dans des plages de 4 wilayas côtières, dont 3 interdites à la baignade, indique samedi un bilan des services de la Protection civile.

Ainsi, 2 personnes se sont noyées en mer à Oran dans 2 plages autorisées à la baignade, Madagh et Grande plage, mais hors horaires de surveillance. Deux autres personnes sont décédées par noyade dans la wilaya d'Ain Temouchent: un à plage Rechgoun, autorisées à la baignade, l'autre à la plage dite Ingliz, interdite à la baignade.

Deux autres victimes ont été repêchées par les secours de la Protection civile dans la wilaya de Bejaia: une personne est décédée noyée à la plage de Tamlaht, interdite à la baignade, et une deuxième à la plage Taghzouyth, autorisé à la baignade.

Enfin, à Chlef, une personne s'est noyée à la plage Terzghenia, interdite à la baignade.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.