Guinée Equatoriale: L'État échange une partie de sa dette pour 291 milliards de FCFA auprès de la filiale locale d'Afriland First Bank

Selon Ecofin, l'agence d'informations, spécialisée en finance, la Guinée Équatoriale a mis en vente, sous forme de titres, une partie de sa dette vis-à-vis de la CCEI Bank sur le marché financier de la (Cemac) , au bénéfice des investisseurs. Ces derniers ont financé l'acquisition de ces titres à travers l'émission d'obligations dans le compartiment des OTA, dont le taux de rendement moyen s'est élevé à 4,81 % au 31 mai 2019, contre 4,76 % sur la même période l'année précédente.

CCEI Bank est un acteur très important en Guinée équatoriale. La Commission bancaire de l'Afrique centrale (Cobac) le classe dans la catégorie des dix « établissements de crédits d'importance systémique ». C'est-à-dire que ses activités sont tellement importantes et variées qu'une hypothétique faillite aurait nécessairement un effet très négatif sur la finance de la sous-région dans son ensemble.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Confidentiel Afrique

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.