Cameroun: 2e pont sur le Wouri - L'échangeur ouvert à la circulation

Depuis quelques jours les automobilistes peuvent passer sous cet ouvrage.

Rentrer à la maison pour Mirabelle T. était devenue un véritable calvaire. Cette employée d'une structure de la place faisait des migraines à l'idée de passer quatre heures entre le rond point Deido et Bonabéri, lieu-dit « 4 étages », où elle réside. Il lui est arrivé, plus d'une fois, de passer la nuit dans un hôtel ou en famille à Akwa à cause de l'embouteillage sur le pont du Wouri.

Colbert S., transporteur sur la ligne Feu rouge Bessengue-Mambanda, se souvient encore de cette période difficile où sa recette avait considérablement diminué. Il fallait être courageux pour effectuer deux voyages par jour. Des chauffeurs comme lui ont abandonné l'activité ou en tout cas la ligne pendant la période des travaux.

Désormais, ce calvaire vécu par les transporteurs et les populations de l'arrondissement de Douala IV est terminé. L'échangeur sur le 2e pont du Wouri est ouvert à la circulation depuis vendredi 9 novembre 2018, ce qui a redonné le sourire à beaucoup. Il est désormais possible d'effectuer le trajet entre le rond-point Deido et Bonabéri une dizaine de fois par jour.

Constant A., habitant de Bonabéri, se confie : « Nous sommes vraiment soulagés. Depuis le week-end ça circule et très bien d'ailleurs. Nous n'avons pas encore connu d'embouteillages, que ce soit le matin ou en fin de soirée à l'heure de pointe ».

Le soulagement devrait aller croissant pour les habitants de cette partie de la ville de Douala, au fur et à mesure qu'avanceront, de leur côté, les travaux de la pénétrante Ouest.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.