Congo-Kinshasa: Exigeant la libération immédiate d'un cadre du CDPS arrêté à Uvira - François-Xavier Beltchika lance un appel à Félix Tshisekedi !

Depuis le jeudi 22 août 2019 à Uvira, Etienne Dunia Abonga, Président Fédéral du CDPS, est incarcéré pour des raisons que l'Ambassadeur François-Xavier Beltchika Kalubye, son Président National, juge non fondées et qu'il qualifie, en bloc, comme étant des entraves injustifiées contre les libertés, pourtant, consacrées par la Constitution et les lois de la République pour garantir le bon fonctionnement des partis politiques sur toute l'étendue du territoire national.

Dans une déclaration véhémente, Beltchika dénonce, littéralement, la procédure ainsi que les conditions de sa détention et en appelle aux autorités tant nationales que provinciales et locales, à prendre toutes les dispositions, pour libérer Etienne Dunia Abonga sans condition, ni atermoiements. Beltchika considère, en outre, que le CDPS étant un parti politique régulièrement enregistré, il serait purement superfétatoire, pour son Président Fédéral qui, normalement, voulait implanter la Fédération à Uvira, qu'il soit encore obligé à recourir aux pratiques, autrefois, décriées pour demander des autorisations en vue de mener à bon port sa mission.

Tout en invitant Félix Tshisekedi, le tout nouveau Président de la République, investi le 24 janvier 2019, à veiller à exercer ses prérogatives de Garant de la Nation et du bon fonctionnement des Institutions, le CDPS lui demande, ici, d'ordonner, le plus rapidement possible, la libération de Dunia Abonga. Dans la déclaration, ci-dessous, François-Xavier Kalubi, traits tirés sur les visages, rappelle, sur un ton ferme, les circonstances de cette arrestation funeste et démontre son caractère inique, absurde et abyssal, quant aux vœux de l'actuel Chef de l'Etat qui, comme tout le sait, avait ordonné la fermeture de tous les cachots et autres amigos dont les conditions carcérales laissent à désirer.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.