Guinée: Le parti d'Alpha Condé s'en prend violemment aux médias privés

Vue de Conakry, en Guinée (image d'illustration).

Le RPG Arc-en-ciel a tenu son assemblée générale hebdomadaire ce samedi, 24 août 2019. Beaucoup de responsables du parti se sont violemment attaqués aux journalistes des médias privés guinéens.

Prenant la parole en premier, Lansana Komara ministre de l'enseignement technique et de la formation professionnelle a dit que quel que soit ce qui va être dit au siège de leur parti, il y aura des journalistes qui vont modifier cela dans l'intention de nuire.

Pour lui, ceux-ci ne vont jamais passer du bon, parce que selon lui, leur position est connue.

"Mais dès que tu t'attaques à eux, ils se cachent sous le manteau de la presse. Ils se cachent toujours sous ce manteau là pour dire nous sommes des journalistes, nous ne devons pas être attaqués", a-t-il ajouté.

De son côté, Sanoussy Bantama Sow ministre des sports, de la culture et du patrimoine historique a porté de graves accusations contre certains journalistes.

"Ceux qui parlent sur les réseaux sociaux ou les médias, nous nous connaissons très bien. Quand quelqu'un traite un article ici, on connaît quelle est sa position. Nous connaissons qui est qui, qui fait quoi.

Des gens sortent, ils insultent et ils viennent dans ton bureau pour demander un million. Mais un moment arrivera, nous allons citer leurs noms. Le problème de la presse, certains de la presse, je ne dis pas tout le monde, il faut lui donner quelque chose aujourd'hui, demain.

Après demain, si tu es empêché, il te vilipende. Vous allez écrire ce que vous voulez, Alpha Condé et son RPG, nous sommes dans la constance. Nous voulons amener la Guinée vers le progrès... Tant pis pour ceux qui racontent du n'importe quoi. Le chien aboie, la caravane passe", a-t-il indiqué.

Les poursuites judiciaires engagées contre des journalistes notamment de la radio Lynx FM ont été largement abordées.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Aminata.com

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.