Burkina Faso: Etalons / Kamou Malo - «On ne va pas bannir les anciens parce qu'il y a des jeunes qui tapent à la porte»

interview

Les Etalons du Burkina joueront un match amical le 6 septembre 2019 contre les Lions de l'Atlas et probablement le 9 prochain contre une formation locale marocaine.

A cette occasion, le sélectionneur national Kamou Malo effectuera son baptême du feu sur le banc de l'équipe. C'est d'ailleurs depuis le Maroc, où il est en stage de perfectionnement, que le technicien burkinabè a dévoilé la liste des joueurs retenus pour ces 2 matches.

On constate en la consultant que Kamou Malo n'a pas véritablement modifié le groupe de son prédécesseur. Il nous a même signifié qu'il voulait s'appuyer sur les cadres de l'équipe pour construire les bases de ses vestiaires.

Comment s'est déroulé votre stage de perfectionnement?

« Cela fait pratiquement un mois que je suis ici. Je retourne à Ouagadougou le 25 août (l'entretien a eu lieu le 23) pour me préparer et revenir avec le groupe.

Le stage a lieu à un moment où la fédération marocaine de football est en vacances, conjugué à l'organisation des jeux africains, ça n'a pas été facile de mobiliser les membres de la direction technique pour faire un travail élaboré. Néanmoins, ça a été très enrichissant, car nous avons pu effectuer des séances avec le staff des U20 marocains.

Nous avons passé en revue des séquences de match, l'organisation d'un stage et bien d'autres rencontres avec des personnes-ressources. En un mot, on peut dire que le séjour au Maroc a été enrichissant», a expliqué Kamou Malo.

C'est d'ailleurs à partir du Maroc que vous avez dévoilé la liste des Etalons sélectionnés pour le match amical du 6 septembre face aux Lions de l'Atlas. Dans quel état avez-vous dressé cette liste ?

Pour un tel travail, il y a beaucoup de difficultés, parce la concurrence est là. Il y a aussi que pour le Burkina, l'objectif premier est la qualification pour la CAN 2021 ; il y a enfin que l'ambition est de rajeunir l'effectif.

Donc il fallait conjuguer tous ces aspects pour avoir un mélange. Ce sera mon baptême du feu à la tête de l'encadrement, mais ce sera l'occasion de revisiter l'écurie pour voir ceux-là qui peuvent encore rester avec la sélection. Donc le stage que nous allons effectuer au Maroc est une revue de la troupe.

Dans la liste des 27 joueurs sélectionnés pour le match amical, effectivement, il a 4 anciens, notamment Aristide Bancé, Alain Traoré, Charles Kaboré et Jonathan Pitroipa c'est la philosophie de les garder pour encadrer les plus jeunes ?

Naturellement, on n'a pas pour ambition de venir balayer et chasser tous les anciens parce qu'ils sont simplement des anciens.

Ce sont des Burkinabè et nous estimons qu'ils peuvent défendre les couleurs de la nation, pourquoi pas. Et moi, j'ai pour ambition d'amener les cadres à asseoir les bases des vestiaires de la future équipe des Etalons.

C'est la raison pour laquelle nous allons compter sur nos valeurs culturelles. Donc on ne va pas bannir les anciens parce qu'il y a des jeunes qui tapent à la porte. Je pense que les aînés montreront le chemin à suivre.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Observateur Paalga

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.