Congo-Kinshasa: Grève à l'UNIKIN - La police étouffe une marche des étudiants

La Police nationale congolaise (PNC) a étouffé, lundi 26 août, une marche des étudiants de l'Université de Kinshasa (UNIKIN). Ils exigent la reprise des activités académiques sur le campus, après la grève des professeurs déclenchée depuis environ un mois.

Les professeurs réclament entre autres l'amélioration de leurs salaires, le paiement du manque à gagner et le remboursement du trop-perçu dans le dossier de l'octroi des véhicules à crédit.

D'après certains étudiants cités par Actualite.cd, une dizaine d'entre eux ont été blessés lors des accrochages avec la police.

Une allégation que rejette la Police. Elle indique qu'aucun blessé n'est enregistré du côté des manifestants. La police ajoute en revanche qu'un de ses officiers a été blessé.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Radio Okapi

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.