Mauritanie: Mohamed Ould Maouloud réclame des audits des entreprises d'Etat

En Mauritanie, l'opposant Mohamed Maouloud demande un audit de la gestion du régime de l'ancien président Mohamed Ould Abdel Aziz. Au cours d'une conférence de presse lundi 26 août, l'opposant a assuré que plusieurs sociétés d'Etat sont menacées de faillite du fait de la mauvaise gestion du régime de l'ex-président. Parmi les sociétés qui connaissent une situation financière préoccupante, le président de l'Union des forces de progrès a pointé l'établissement national de l'entretien routier et la Somelec, la société nationale de l'électricité.

Pour Mohamed Ould Maouloud, un audit permettrait de situer les responsabiltés politiques. Le leader de l'Union des forces de progrès a énuméré toutes les grandes sociétés nationales qui devraient selon lui être auditées. « Nous réclamons un audit. Et particulièrement dans de grands établissements d'État : la SNIM [Société nationale industrielle et minière], l'un des piliers de l'économie nationale, on a besoin d'un audit ; on a besoin d'un audit sur le port de Nouakchott. Et de faire un port, d'ailleurs.

On a besoin d'un audit sur les grands marchés comme le marché de l'aéroport, qui a été vendu dans des conditions obscures. Et tous les marchés publics, les grands marchés publics. On a besoin aussi d'enquêtes sur les scandales qui sont annoncés par ci par là. Ce qu'il faut, c'est qu'il y ait un changement de style de gouvernance ».

Mohamed Ould Maouloud a appelé le nouveau président mauritanien à saisir le parquet financier et à engager les procédures qui s'imposent.

Les accusations du président de l'UFP sont réfutées par les partisans de l'ancien président Aziz qui rappellent que l'ex-chef de l'Etat a opté pour la bonne gouvernance dès son arrivée au pouvoir en 2008.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.