Algérie: Prochainement, des stations de pesage avant l'accès des poids lourds au réseau routier

Djelfa — Le ministre des Travaux publics et des transports, Mustapha Kouraba, a annoncé lundi à Djelfa la création prochaine de stations de pesage avant l'accès des poids lourds au réseau routier, notamment l'autoroute.

"Il sera procédé dans les mois prochains, à la mise en place de stations de pesage des poids lourds avant l'accès au réseau routier, notamment l'autoroute", a déclaré le ministre en marge de l'inauguration, dans le cadre d'une visite de travail et d'inspection dans la wilaya de Djelfa, d'un tronçon du dédoublement sur de 104 Km de la route nationale (RN) N 1.

"Ces mesures visent à préserver les routes, souvent dégradées par la surcharge des poids lourds", a affirmé le ministre à l'APS, déplorant la détérioration des ouvrages d'art, en raison du non respect de la hauteur limite par des camions dépassant 5.25m de hauteur".

Il a rappelé, dans ce sens, que le Gouvernement consacre, à partir de l'année prochaine sur trois années consécutives un montant de 50 milliards de DA aux opérations de maintenance du réseau routier, notamment les axes communaux et de wilaya qui connaissent un trafic très dense.

Après l'inauguration de deux tronçons du dédoublement de la RN N1, à savoir Aïn Oussara-Hassi Bahbah sur 40 Km et Aïn Oussara-Boughezoul (Médéa) sur 34 Km, le ministre a salué la qualité des travaux et l'expérience avérée des entreprises algériennes, prouvée dans ces projets.

Selon la fiche technique des deux projets, une enveloppe de près de 12 milliards de dinars a été allouée pour la réalisation du premier tronçon (Aïn Oussara-Hassi Bahbah) confié à Cosider. Le tronçon Oussara-Boughezoul, confié à une entreprise privée, pour 11 milliards de dinars compte 6 ouvrages d'art et 13 en béton armé.

Concernant le tronçon Boughezoul-Ain Oussara, une proposition pour le parachèvement des 7 km restant pour le relier à l'axe Boughezoul-Ksar El Boukhari, a été faite au ministre qui promit de l'étudier pour l'inscrire à court terme au vu de l'importance de cet axe stratégique reliant le nord au sud du pays.

Dans le même cadre, le ministre a inspecté les deux projets de renforcement de la RN1 dans son tronçon reliant Djelfa et Laghouat sur une distance de 40 km, appelant à l'ouvrir à la circulation et à accélérer la cadence de réalisation des travaux.

A une question sur l'avenir de certains projets confiés à des personnes en détention, telle que l'homme d'affaires Haddad, dont le Groupe s'était vu confier un projet dans la wilaya de Djelfa (dédoublement de la RN1 Djelfa-Laghouat), M. Kouraba a affirmé "qu'il n'y a aucun problème pour tous les projets et investissements en cours de réalisation en Algérie" et toutes les mesures ont été prises et seront annoncées prochainement. Les projets reprendront leur cours et tous les travailleurs seront pris en charge, a-t-il assuré.

Après avoir écouté des explications détaillées sur la situation du secteur des Transports, notamment les projets des quatre lignes ferroviaires dans la wilaya de Djelfa, dont l'achèvement de certaines est prévu en 2020, le premier responsable du secteur a exigé que les travaux soit accélérés en recourant au système de travail journalier en deux ou trois brigades.

A ce propos, le ministre a exhorté les responsables des projets à être présent sur le terrain pour ne pas laisser les chantiers sans travailleurs au regard de leur importance, soulignant que le renforcement du réseau ferroviaire permettra d'atténuer la pression dur le réseau routier.

Au terme de sa visite dans la wilaya, le ministre s'est enquis du projet de réalisation d'une Ecole des Métiers des travaux publics supervisée par la partie chinoise et dont la cadence des travaux est satisfaisante en attendant sa réception dans 3 ou 4 mois, selon les estimations des chargés des travaux.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.