Sénégal: Jeux africains 2019 - Louis François Mendy en finale, avec la meilleure perf'

Louis François Mendy, le jeune prodige de l'athlétisme sénégalais était attendu à Rabat au Maroc qui abrite la 12ème édition des Jeux africains. Il a su répondre présent d'une belle manière.

En effet, l'athlète sénégalais de 20 ans, a décroché son ticket pour la finale du 110 mètres haies en terminant premier de sa série disputée hier, lundi 26 août, au complexe sportif Moulay Abdellah (Stade olympique) de Rabat au Maroc.

Mieux, avec un chrono de 13"70, il réalise la meilleure performance des deux séries. A noter que la deuxième série a été remportée par l'Algé- rien Lyes Mokdel, avec un chrono de 13"98. Ce qui promet une belle finale, ce mardi 27 août, à partir de 17h25 (16h25 GMT).

QUATRE FINALES

La finale des 5000 mètres a été remportée par la Kenyane, Lilian Kasait Rengeruk, avec un chrono de 15'33"63, devant l'Ethiopienne Gejia Hawi Feysa qui a réalisé les 12 tours de pistes en 15'33"99.

L'Ethiopienne Olana Alemitu Tariku ferme la marche. Un autre Kenyan a aussi remporté les 3000 mètres Steeple. Il s'agit de Benjamin Kigen (8'12"39), devant Bayal Getnet Wale (Ethiopie) et Soufiane Elbakkali (Maroc).

La finale du disque hommes est remportée par l'Egyptien Ahmed Shehab, avec un jet de 59,29 mètres, devant le Nigérian Ogundeji Ayomidotun Kelvin (57,82 mètres) et le Marocain Elbachir Mbarki (56,92 mètres).

SANGOME KANDJI TERMINE A LA 7EME PLACE

L'autre finale qui mettait aux prises une Sénégalaise, était celle du triple saut. Sangomé Kandji n'a été que l'ombre d'elle même. L'athlète sénégalaise a terminé à la 7ème place, avec un saut de 12,77 mètres.

Loin derrière les autres performances. Notamment celle de la Nigériane Grace Chinonyelum Anigbata (13,75 mètres), vainqueur de l'épreuve, devant la Marocaine Jamaa Chnaik (13,69 mètres) et la Sudafricaine Zinzi CHabangu.

RESPECT A TALOU

Par ailleurs, il faut noter l'éclatante victoire de l'Ivoirienne Ta Lou Gonezie Marie Josee Dominique (championne d'Afrique en titre) et la disqualification de Okagbare Blessing Oghnewresem (Nigeria).

Mais aussi la victoire en série de la Gambienne Gina Bass. Là également, on a assisté à la disqualification, pour faux départ, de la sprinteuse de Sao Tome et Principe Borges T. Semedo Gorete.

Mais la plus étonnante des faux départs a été celle de la Sénégalaise, Nafy Mané sur... 400 mètres.

Quant aux férus du ballon rond, qu'ils notent dans leur agenda, la demi-finale devant opposer les «Lions» du Sénégal aux «Etalons» du Burkina Faso. Ce sera à partir de 16 heures au Centre Sportif de l'Asfar. Juste après l'autre demi-finale mettant aux prises le Mali au Nigeria.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.