Algérie: Plus de 5 quintaux de kif traité saisis à Béchar (MDN)

Alger — Plus cinq (05) quintaux de kif traité ont été saisis lundi à Béchar par un détachement de l'Armée nationale populaire (APN), en coordination avec des éléments de la Gendarmerie nationale et des services des Douanes, indique mardi un communiqué du ministère de la Défense nationale (MDN).

"Dans le cadre de la lutte contre la criminalité organisée et dans la dynamique des opérations visant à contrecarrer la propagation du fléau du narcotrafic dans notre pays, un détachement de l'Armée nationale populaire, en coordination avec des éléments de la Gendarmerie nationale et des services des Douanes algériennes, a saisi, le 26 août 2019 à Béchar (3ème Région militaire), une grande quantité de kif traité s'élevant à cinq (05) quintaux et cinquante-trois (53) kilogrammes", précise la même source.

Lire aussi : Un élément de soutien aux groupes terroristes arrêté à Batna (MDN)

D'autre part, un détachement de l'ANP "a intercepté, à In Guezzam (6ème RM), un pistolet mitrailleur de type Kalachnikov, une quantité de munitions, 6 morceaux de TNT, 6 capsules de détonation, 2 mètres de cordon détonateur, 4 groupes électrogènes et 5 marteaux piqueurs", alors que "4 groupes électrogènes et 8 marteaux piqueurs ont été saisis à Djanet (4ème RM)".

A Annaba (5ème RM), des éléments de la Gendarmerie nationale "ont déjoué une tentative d'émigration clandestine de dix (10) personnes", tandis que "vingt-quatre (24) immigrants clandestins de différentes nationalités ont été appréhendés à In Salah".

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.